Virginie

Beauregard D.

1.jpg
2.jpg
Photo d'auteur LDC.jpg

   Tout en frayant avec les arts visuels et la musique, Virginie Beauregard D. entame une démarche d’écriture en 2005. Dès lors, ses poèmes sont présentés sous diverses formes. Ils sont repris au théâtre à différentes occasions. Virginie Beauregard D. participe à plusieurs évènements off ou notoires, au Québec et à l’international. Elle fait paraître des textes dans différentes revues littéraires et anthologies.

 

   En 2010, elle lance un premier recueil, Les heures se trompent de but. Bachelière en histoire de l’art et en éducation, elle publie le recueil D’une main sauvage au printemps 2014. C’est avec ce second livre que Virginie Beauregard D. est finaliste du prix Émile-Nelligan 2015. Elle est aussi lauréate du prix Jean-Lafrenière–Zénob 2016 décerné par le public du Festival international de la poésie de Trois-Rivières. Elle fait paraître un troisième recueil, Les derniers coureurs, à l'automne 2018.

Photographie de droite par Victoria Dimaano.

Photographie de gauche par Alexandre Legrand.