Jean-Philippe

Tremblay

LeveeDecrou2017_couleur_MaryseBoyce_7292
JP1

Né en 1980 et même pas mort, Jean-Philippe Tremblay voudrait écrire des choses simples qu’on puisse susurrer à un alcoolique ou un mourant, mais la marche du monde l’en empêche souvent. En attendant la révolution, il s’efforce de participer le moins possible à l’exploitation de l’homme par l’homme en s’affairant à transformer ses angoisses en poèmes, taper sur des choses dans des bands, faire jouer des disques dans les soirées, explorer le raisonné dérèglement de tous les sens, errer, dormir et faire l’amour.

Photographie de droite par Maryse Boyce.

Photographie de gauche par Christine Grosjean.